Plexus-S

un site proposé par Mathieu Brosseau

À propos       Bio et présentation       Liens       Agenda      Contact     
Accueil du site > Notes critiques > Note critique de Nathalie Riera sur La Nuit d’un Seul
Note critique de Nathalie Riera sur La Nuit d’un Seul

jeudi 20 mars 2008, par Mathieu Brosseau dans la rubrique Notes critiques

(IV ) Ici, disparaître. Circonscrire ce rien, cet ajout de soi, ce dérèglement du regard. Dans le sort d’être et le déroulement de la formule. Se dénouer dans l’équation. Sa valeur sacrilège dans le ventre de l’Initiale s’exécute, ici, sur le passage des mondes…, ici, by its very absence. (p.32)

Rêve et chair cherchent alliance. Ils sont vie, sont mouvement, sont ce qui se perpétue sur le sol natal, c’est-à-dire disposés à toutes les métamorphoses.

*

En soi ne cesse de se conjuguer or et mort, prairie de l’abîme ou « mélodie du labyrinthe ». Rien de mortifère, mais seulement ici, disparaître. Ou en finir, mais en finir avec quoi précisément ? Ce temps humain tout fait de fictions. Chimères, inventions, narrations de ce que nous sommes, de ce que nous vivons, et de tout ce qui nous vit, nous happe, nous possède.

Lire la suite de l’article ici, sur Poezibao

Voir en ligne : http://poezibao.typepad.com/poeziba...

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | réalisé par Rature.net